Des déréglementations dans l'accès aux professions sont constamment mises en œuvre. Ils ont touché presque toutes les industries, y compris celle de l'automobile. Les critères d'obtention du permis d'exercer en tant que diagnostiqueur automobile responsable des essais techniques de véhicules ont également été modifiés. Ces changements sont entrés en vigueur le 10 août 2014 en même temps que la loi facilitant l'accès à l'exercice de certaines professions réglementées. Jusqu'à présent, l'obtention des qualifications était déterminée par la formation professionnelle et la pratique documentée dans un atelier de réparation ou dans une station-service automobile. Il fallait aussi profiter d'une formation de diagnostiqueur automobile puis passer l'examen d'État.

Nous présentons ci-dessous les exigences actuelles et les changements introduits dans l'accès à la formation :

  • ayant une formation technique supérieure (avec spécialisation automobile) et documenté 2 ans de pratique - après déréglementation, raccourcissement de la pratique à 6 mois
  • ayant une formation technique secondaire (avec spécialisation automobile) et documenté 4 ans de pratique - après déréglementation, raccourcissement de la pratique à 1 an
  • ayant une formation technique supérieure (avec une spécialisation autre que l'automobile) et justifiant de 4 ans de pratique - après déréglementation, raccourcissement de la pratique à 1 an
  • ayant une formation technique secondaire (avec une spécialisation autre que l'automobile) et documenté 8 ans de pratique - après déréglementation, raccourcissement de la pratique à 2 ans
  • formation pour les personnes demandant l'autorisation d'un diagnosticien - après la déréglementation, les personnes diplômées de l'enseignement supérieur dans le domaine d'études dans la spécialisation des sciences techniques concernant les connaissances et les compétences en diagnostic automobile ne doivent pas suivre de formation

Il est toujours nécessaire de réussir l'examen d'État par la Commission d'Inspection Technique des Transports.

Un changement supplémentaire est le fait que le stage lié au programme d'études est inclus dans la période de stage. Cela s'applique uniquement à ceux qui ont suivi un apprentissage dans le cadre d'un accord entre les stations d'inspection des véhicules ou d'autres entités de l'industrie du diagnostic automobile et l'université.